Nos abeilles sont en danger. Les pesticides, la pollution, les frelons asiatiques, la raréfaction des ressources florales....sont autant de raisons qui expliquent l'affaiblissement des colonies d'abeilles. Les apiculteurs ont tous les ans à déplorer la perte de colonies, sans souvent pouvoir vraiment identifier les causes. Les abeilles sont plus fragiles qu'il y a 30 ans, et produisent moins de miel.
Mais que peux faire un lycéen face à ce constat alarmant ? C'est la question que se sont posé des élèves de l'atelier « Olympiades de physique » au lycée Palissy. Leur programme de physique porte sur le son et les champs magnétiques. Alors ils ont décidé d'utiliser leurs connaissances pour mieux comprendre le déclin des abeilles.
Depuis un an, ils étudient les effets des champs magnétiques et du bruit sur le comportement des abeilles. Ils expérimentent sur des colonies du « Rucher de Lusia » à Aubiac, chez leur professeur de physique Jean-Michel Laclaverie. Ils ont tout d'abord placé un téléphone portable contre une ruche et examiné son effet sur les entrées et sorties d'abeilles. Sans présence de téléphone, les abeilles rentrent plutôt dans la ruche du côté où se trouve la reine. Mais quand le téléphone est placé sur la face avant, leur comportement change. Elles sont perturbées et la répartition des entrées est beaucoup plus aléatoire.
Les voitures, les chantiers, les avions, la musique et les autres activités humaines produisent des sons qui sont perçus à l'intérieur des ruches. Les élèves ont placé des micros à l'intérieur et à l'extérieur des ruches pour étudier l'ambiance sonore d'une ruche calme ou stressée. Ils ont découvert que certains sons produisent des vibrations plus importantes dans la ruche. On parle de résonance. Les abeilles répondent alors en modifiant la fréquence de vibration de leurs ailes. Mais si le stress dure, la vitesse de vibration diminue: les abeilles se fatiguent. Le bruit, même lointain, stresse les abeilles, et provoque chez elles des dépenses d'énergie supplémentaires.
 
 
Les élèves ont mis en évidence que le mode de vie moderne perturbe la vie des colonies d'abeilles, et contribue à les affaiblir. Ce travail sera présenté  au concours des Olympiades de physique, qui rassemble chaque année une centaine de projets scientifiques expérimentaux portés par des élèves de toute la France.
 
abeille
les élèves au rucher

Actualités

13/10/21
Erasmus en Slovénie
Dans le cadre du projet Erasmus+ consacré aux Lieux de mémoire, une délégation de Français s’est rendue à Koper en Slovénie pour la première...
12/10/21
Calendrier des baccalauréats 2022
Les calendriers des baccalauréats général et technologique sont parus au bulletin officiel de l'éducation nationale du 22 septembre 2021. Ils sont...
28/09/21
Préparation à l'entrée en IEP et classes préparatoires de commerce
Mesdames, Messieurs, Cette année scolaire, le lycée élargit sa préparation à l’entrée des IEP (sc po) à celle des classes préparatoires aux grandes écoles...
28/09/21
Un atelier scientifique au lycée Bernard Palissy pour mieux préparer le passage dans l'enseignement supérieur
Le lycée Bernard Palissy propose aux élèves de Terminale un atelier scientifique pour mieux préparer leur passage dans l'enseignement supérieur. La...
11/09/21
Région Nouvelle Aquitaine : le chèque livre
La Région Nouvelle-Aquitaine a choisi d’attribuer un chèque d’une valeur de 20 euros à près de 230 000 lycéens et apprentis. Il leur permet l’achat...
captcha  
Pour toutes les informations supplémentaires n'hésitez pas...
Contactez-nous !