De nombreux défis énergétiques se posent aujourd’hui pour l’humanité: Comment arriver à produire plus d’énergie pour satisfaire les besoins d’une population croissante? Comment arriver à produire de l’énergie électrique en polluant moins? Comment développer l’utilisation des sources d’énergies renouvelables? C’est avec ces questions en tête qu’un groupe d’élèves du lycée Bernard Palissy, s’est rendu au CEA ( Commissariat à l’Énergie Atomique) de Cesta, accompagnés par leurs professeurs, Mme Cazenobe et M Laclaverie.

 

Sur la commune de Cesta, à proximité de Bordeaux, est installé le Centre d’Études Scientifiques et Techniques d’Aquitaine, sur lequel se trouve l’impressionnante installation du Laser Méga Joule. Ce Laser a de multiples utilisations, dont certaines pour la recherche militaire. Mais il est aussi utilisé pour expérimenter sur l’énergie des étoiles, l’énergie de fusion nucléaire. Imaginez une centrale nucléaire ne produisant pas de déchets radioactifs et utilisant comme combustible principal, l’eau de mer! Ce n’est pas encore possible, mais c’est une projet sérieux sur lequel des milliards d’Euros sont investis depuis plus de 50 ans. Il y a deux principaux centres de recherche en France: ITER à Cadarache et Le Laser Méga Joule à Cesta.

lycéens au CEA

Le 1er février 2017, les élèves sont allés à la découverte de cette installation en deux temps: une matinée de travaux pratiques sur les lasers et leurs nombreuses applications: détermination de la taille d’un grain de pollen, calcul de la vitesse de la lumière ou mesure d’une distance par télémétrie. Après cette introduction expérimentale, les lycéens ont été conduits dans les sous sols de l’installation, à la découverte de lignes de lasers de plus de 100 mètres de long. Il y ont vu comment la lumière de lasers infrarouges est amplifiée, puis concentrée sur un cible minuscule dans le but d’augmenter brutalement sa température et sa pression. C’est une expérience de physique de l’extrême qui contribue à la sécurité de la France en remplaçant les essais nucléaires, mais qui est aussi un pas vers la maîtrise de la fusion nucléaire.

 

Le CEA ouvre ses portes aux élèves car il est important de leur faire connaître les défis énergétiques du XXIème siècle. Il faut des ingénieurs, des chercheurs, des techniciens pour trouver les solutions de demain en matière d’énergie. La fusion contrôlée sur Terre est-elle un mythe ou deviendra-t-elle une réalité? La réponse est incertaine, mais il est impossible de développer des solutions sans jeunes qui s’orientent vers les carrières scientifiques. Espérons que cette visite saura éveiller chez les jeunes qui y ont participé, des vocations de physiciens pour faire avancer la recherche. L’avenir énergétique de la planète en dépend.   

 

Laclaverie Jean-Michel,

professeur  de sciences physiques,

 

.

 

 

Actualités

13/10/21
Erasmus en Slovénie
Dans le cadre du projet Erasmus+ consacré aux Lieux de mémoire, une délégation de Français s’est rendue à Koper en Slovénie pour la première...
12/10/21
Calendrier des baccalauréats 2022
Les calendriers des baccalauréats général et technologique sont parus au bulletin officiel de l'éducation nationale du 22 septembre 2021. Ils sont...
28/09/21
Préparation à l'entrée en IEP et classes préparatoires de commerce
Mesdames, Messieurs, Cette année scolaire, le lycée élargit sa préparation à l’entrée des IEP (sc po) à celle des classes préparatoires aux grandes écoles...
28/09/21
Un atelier scientifique au lycée Bernard Palissy pour mieux préparer le passage dans l'enseignement supérieur
Le lycée Bernard Palissy propose aux élèves de Terminale un atelier scientifique pour mieux préparer leur passage dans l'enseignement supérieur. La...
11/09/21
Région Nouvelle Aquitaine : le chèque livre
La Région Nouvelle-Aquitaine a choisi d’attribuer un chèque d’une valeur de 20 euros à près de 230 000 lycéens et apprentis. Il leur permet l’achat...
captcha  
Pour toutes les informations supplémentaires n'hésitez pas...
Contactez-nous !